Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc et rouge

T III 28

Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc et rouge

Janvier 1968

réalisé à

Peinture acrylique blanche sur toile de coton tissé à rayures blanches et rouges, alternées et verticales, de 8,7 cm (± 0,3) de large chacune.

167 x 139,5 cm (sur toile libre). 161,5 x 131 cm (sur châssis).

Paris, France


Description oeuvre catalogue raisonné

Les deux bandes extrêmes colorées sont recouvertes de peinture blanche au recto.

Peinture faisant partie d'un ensemble de vingt oeuvres de 1966 à 1977, intitulé Mur(s) de peintures 1995 : 20 éléments / peintures de 1966 à 1977, ayant appartenu à Marc Martin-Malburet, conçu en 1995, comme un nouveau travail indissociable installé, soit sur deux murs se faisant vis-à-vis, à l’occasion de l’exposition “Passions privées”, au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, en décembre 1995, soit sur un seul.

Depuis la réouverture du musée après travaux, en 2006, les vingt œuvres sont présentées sur un seul mur, face à La Danse, 1931-1933, de Matisse.


Bibliographie
* in cat. B. Passions privées / collections particulières d'art moderne et contemporain en France, Paris : Paris Musées, décembre 1995, list. p. 482, repr. coul. p. 483, croquis d’installation.
* Blistène, Bernard, “On the Power and Authority of Painting”, in cat. A. The Buren Times, New York : Solomon R. Guggenheim Museum, avril 2005, cit. et repr. coul. p. 2-1.
* Cross, Suzan, "Wall of Paintings”, in ibid, cit. et repr. coul. p. 1A4-1A5.


Historique
* 1969, septembre, Marc Martin-Malburet, Paris, France * 1995, Musée d’art moderne de La Ville de Paris, France (dépôt) * 2000, mars, achat avec la participation de Marc Martin-Malburet et de la Société des Amis du Musée d’art moderne de la Ville de Paris, France


Collection
Musée d’art moderne de la Ville de Paris, entré dans la collection avec la participation de Marc Martin-Malburet et de la Société des Amis du Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2000